top of page
Rechercher

ESSENTIELS

Les « Cafés Culture » sont des acteurs essentiels qui représentent des centaines de structures et des milliers d’emplois directs et indirects. Ce secteur de la culture marginalisé, celui qui n’est ni sous tutelle de l’État et des collectivités, ni dans le giron des grands groupes du « divertissement » était déjà dans une situation structurellement fragile avant la crise et souvent dans une précarité économique chronique. La crise du covid a servi de révélateur violent à cette fragilité. Nous en sommes sortis plus forts mais au prix d’une remise en question permanente et toujours avec l’envie de combattre tous les a priori qui nous stigmatisent. Dans la crise actuelle, suite de la dissolution de l’assemblée qui a eu pour mérite, au moins, de clarifier les positions de certains, nous ne cachons pas notre inquiétude sur le traitement qui nous serait réservé si une droite dure devait arriver au gouvernement. 

 

Acteurs de terrain, présents sur tous les territoires, pas seulement dans l’hypercentre des grandes métropoles françaises mais aussi dans les quartiers, dans les petites villes périphériques, dans le monde rural, nous avons une préoccupation constante pour nos usagers, pour le dialogue, le bien commun, le lien social. Nous faisons confiance à nos scènes locales… tout en ayant un puissant appétit cosmopolite et une curiosité ouverte sur le monde. Nous sommes des militants de l’émergence, des nouvelles sensibilités, pratiques, usages… Nous sommes au service de la jeunesse et nous la mettons en avant avec conviction sur nos scènes. Nous lui accordons de la confiance là où ailleurs règne parfois une forme de condescendance. Toutes ces convictions nous sont communes.

 

Pour l’avenir il faudra pourtant, nous en sommes convaincus, compter avec nous pour résorber les fractures territoriales, générationnelles et sociales qui sont, malheureusement, à l’œuvre dans le secteur culturel et dans les politiques de « préservation » qui le guident depuis 30 ans. 

 

C’est pour débattre ensemble de toutes ces préoccupations et inquiétudes que nous vous convions à une table ronde, entre les deux tours des élections législatives, le jeudi 4 juillet à 19h30 pour discuter des enjeux démocratiques et du rôle que, modestement, nous essayons de tenir.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page